Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2007

Ca recommence

036e41f8fcd041b890625f214e37751d.jpgMessage de service...
Rapport à ma chasse d'eau qui fait des siennes, me voici en quête d'un nouveau plombier, l'autre n'ayant toujours pas donné signe de vie, si quelqu'un en connaît un sérieux...

03/04/2007

La fin de l'histoire

Et oui.
La page s'est enfin tournée, le grosse couverture en carton dessus, j'ai même scotché le tout pour être sûre. Qu'on ne me parle plus de Daniel, le Plombier, hein.

La fin de l'histoire : elle est bête et simple. Comme j'étais toujours sans nouvelle, que son protable sonnait toujours chez les abonnés absents, comme ma salle de bains ne s'est pas finie par l'action divine et magique de petits lutins envoyés par ses soins, mais plutôt par l'action dominicale de ma père.

On a donc jeté l'éponge, le plâtre et autres joujoux de plombier oubliés dans ma maison, on a posé une nouvelle serrure bien solide (pour éviter tout retour inopiné dudit Daniel qui a tout de même conservé un double de mes clefs), on a fait les finitions nous mêmes - et oui, parce qu'on n'est jamais mieux servis que par soi-même... hein, Héloïse ;) - et l'histoire est finie.
Chic.

Maintenant, au rayon des travaux en tous genres à commencer de finir chez moi (petit clin d'oeil subtil à qui de droit) ne reste que poser de nouvelles plaques électriques, trouver un rideau de salle de bain de la bonne taille, changer les radiateurs, poser les nouvelles étagères (et oui, toutes) etc.
medium_bob.jpgAllez courage Papa, c'est toi le plus fort !

20/10/2006

Ma nouvelle "salle de bains"...

medium_bob.gifBon déjà soyons clairs, il s'agit d'une piècette d'1m60 /90 cm, alors l'apellation salle de bains, je le concède c'est un poil grandiloquent mais en même temps si je dis module WC/toilette tout petit c'est moins glam. Passons.

La pièce où je me lave est donc totalement en travaux depuis le mois d'août. Après le passage d'un locataire indélicat qui s'est pris pour Bob le bricoleur et qui a tout saccagé, dans le désordre et pour faire court : une porte en bois il l'a remplace par une porte accordéon en plastique trop petite en bas en haut et sur le côté pas fixé, la fenêtre il la condamne avec une douche cubique en plastique monstrueuse... Bref, après l'Attila de mon appart, il me fallait un miracle ou un plombier.

J'ai eu le plombier, mais je dois avouer que le miracle je crois que j'aurais préféré !

Depuis le début des travaux de chirurgie plombière réparatrice de ma piécette à me faire propre, je n'en finis pas de ramasser la poussière dans tous les coins de l'appart et au creux de mes sinus encombrés, sans vous parler du bordel qu'un vrai goret homme qui travaille de ses mains vous met dans un 30m2 de fille !!!! Tous les soirs je rentre, et c'est comme si la bombe A avait implosé entre l'entrée et la cuisine... Et  je parlerai pas de feu gratounette 120ème du nom morte sur un tas de gravats.

Alors comment vous expliquer, la fin de la débâcle est prévue pour demain, et c'est peu dire que je trépigne d'impatience. C'est vrai quoi, vite mettre la nouvelle porte, vite oublier qu'entre l'idée que je m'étais faite et le résultat ya 3 éléphants adultes, me répéter en boucle, non c'est pas moche, c'est conceptuel, c'est mieux qu'avant et moins bien que demain (froncement de sourcils sceptique), et surtout, surtout ne pas penser au ménage de l'après tornade.

Bref, vivement demain. En espérant que ce sera demain... parce que dans le bâtiment, le retard c'est presque une coutume, non ?

PS : rien à voir mais la journée redoutée au bureau c'est bien passée, j'en viens à croire qu'au fond je suis gentille. un truc de dingue. à suivre...