Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plon

  • Tous ces jours sans toi, William Réjault

    Si je n'avais pas peur du déjà-lu, je te dirais comme ça, avec un air important, que William Réjault est un écrivain pas comme les autres.

    Seulement, comme disait Boris Vian "tout a déjà été dit 100 fois et beaucoup mieux que par moi", on a déjà beaucoup entendu parler de cet homme-là, alors "pas comme les autres" la belle affaire... Ca ne te dira rien. Soit tu connais déjà William pour l'avoir lu en pixel sur écran ou en noir sur pages blanches, ou même sur ton écran d'iPhone, bref tu sais de qui je te parle ; soit tu débarques et il te reste tout à découvrir de lui et de ce qu'il écrit, et je te dois un petite présentation...

    D'abord connu sous son pseudo, mélange de l'ami roux d'Harry Potter et de sa fonction de l'époque, Ron l'Infirmier se taille une place de choix parmi les blogueurs à succès des débuts de la blogotruc en France. Vite, sa plume incisive et sentimentale juste ce qu'il faut, se hisse du web à l'objet relié en papier. Il est encore infirmier quand son premier bouquin sort en librairie, c'est un recueil de nouvelles qui toutes trouvent leurs racines dans son expérience d'expert réparateur de l'humain. Il décide alors de se consacrer à sa passion et devient journaliste à plein-temps et écrivain tout le temps. Monsieur ne dort pas souvent...

    Si je devais t'en dire un peu plus, en quelques mots, je dirais : fan absolu des Beatles, aspirant dalaï lama junior, quintuple champion de la Tour de la Terreur, attentif aux autres et gourmand (les pâtes au parmesan notamment).

    Il est désormais à la tête d'une famille (de mots) nombreuse... comptant un blog perso, trois ouvrages* publiés et au moins deux en route (si mes comptes sont bons), un ebook futuriste, un twitter en mouvement et un compte FB photogénique (sans compter tout ce qu'il écrit pour les autres, maintenant que c'est son métier). Aujourd'hui sort le petit dernier de la famille, le premier roman de William, Tous ces jours sans toi.

    Lire la suite