Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2008

Le Canada, sans Damart et sans Voici

Bon, évidemment je voulais prendre le temps de faire un vrai post pour tout bien raconter les vacances, mais je cède à la tyrannie du temps facilité et vais me contenter d'un rapide compte rendu, pas du tout exhaustif et totalement nostalgique (parce qu'en direct de ma pause dej tardive soupe Cojean devant mon mac)

D'abord, il y a nos hôtes : Mélodie & Adrien.

7442d2686a49ceb8fdc531a00ce6c571.jpg

L'Adrien loin, montréalais depuis mars, qu'on avait promis d'aller voir pour se choisir le king size des vacances... (oui t'as vu, on tient bien nos promesses, enfin surtout quand il est question de vacances loin, hein) Et qui entre temps s'est choisi une blonde* avec qui tomber en amour*. De l'amour au nid commun, il n'y a qu'un pas qu'ils ont franchi pour mieux nous accueillir l'hiver venu dans leur immense appartement (où on pourrait faire tenir 8 fois le mien pour te donner une idée).
Merci encore les amis, pour les leçons de Québécois, pour le tableau Veleda avec toutes les couleurs pour les becs du matin, pour les visionnages de plein d'épisodes du Coeur a ses raisons, pour avoir supporté mes "oh putain" des trajets en voiture avec ou sans poudrerie*, pour m'avoir présenté Jean Coutu (si ça c'est pas du slogan qui va bien : "on trouve de tout chez Jean Coutu même un ami")...

Ensuite, il y a le Canada. (enfin, comme j'y vais, le Canada que j'ai vu un peu en quelques jours hein, Montréal et Québec donc)

8b54f1c1357581cfa4f5a9fcbb69df95.jpgMontréal, et sa géographie de grosse ville américaine, et ses gens qui te parlent comme si t'avais fait le primaire sur le même banc qu'eux (mais tous super gentil, c'en est déconcertant), ses maisons avec des escaliers à te faire regretter le siège pour vieux qui se colimaçonne quand il fait verglas et que t'as abusé de la Molson Ex ou de la Boréale. Le Mont Royal, le premier matin, où l'on croisa pêle mêle, en plus d'une furieuse envie de ski alpin, des skieurs de fond, des gens en raquettes, un écureuil accrocheur (nous on est fans, c'est à ça que l'on reconnaît les touristes paraît-il).
Le Plateau du Mont-Royal, avec ses Starbucks et Second Cup à tous les coins de rues (hum les muffins...), le Café Art Java et ses petits déjs hallucinants au noms bien évocateurs...

79c2fa7623e97b9a45ad6575cb535ee2.jpgLa rue Sainte Catherine qui fait plusieurs milliers de numéros et cette fameuse disctinction Est/Ouest qui change tout et te rajoute des pafs à n'en plus finir si ton sens de l'oreintation naturel fait défaut... Cette rue  qui contient de quoi magasiner* à fond les ballons (en dollars canadiens, et en période de soldes, t'imagines...), un Burger King, une jolie église devant un building et une cinquantaine de Sex Shops voisinant des magasins de prêt-à-porter. Sans oublier les Dépanneurs du coin et les panneaux de stationnement à tiroirs dignes d'un bon casse-tête chinois.

Le restaurant l'Elégant, rue Beaubien, où l'on a mangé la poutine la plus sexiste de l'ouest (taille pour Homme et taille pour Femme, que j'ai même pas pu finir...) avec les banquettes en simili cuir et qui cultive ses faux airs de café américain kitchounet digne de n'importe quel épisode de Beverly Hills ou Sunset Beach.

La suite du périple canadien, à la prochaine pause déj, genre demain quoi. Sinon, y'a mon voisin d'avion (et de vacances) qui raconte aussi.

Rapport au titre, sans Damart (même pas eu peur) parce que quand même c'est trop laid et la matière est même pas agréable et que dépenser un bras pour ça, ça me disait très moyennement. Du coup suis juste partie avec les polaires qui vont bien et les chaussettes de ski, et j'ai bien fait, la météo de notre escapade dans le nord fut clémente et douce. Juste assez frais pour garder la neige et pour l'impression d'air pur.
Pas de Voici non plus, ni de Closer, ni même de Public, et pourtant nous avons chiné et flâné dans les échoppes à presse internationale presque chaque jour, réduits à acheter des mags où ne connaissait pas tout le monde, c'est moche. Mais bon, la presse française qui traverse bien, on se le notera pour plus tard c'est juste les mags déco et Paris Match (celui avec Nicolas et son téléphone sur l'épaule a eu un franc succès).

*en québécois dans le texte... 

03/01/2008

Pas encore vraiment là

Partie de Québec le 2 janvier à 10h (local time). Après quelques heures de route sous le soleil pour rejoindre l'aéroport de Montréal (dans la Mélodie Mobile en jouant au jeu des chansons), après l'au revoir aux Loulous par -14°C (parce que ça y est il fait bien frais), après l'obligatoire maison de la presse et les 4 heures et quelques d'attente, après un peu plus de 6 heures de vol (agité, le vol), après l'attente des bagages, le taxi et les embouteillages de ceux qui retournent bosser déjà...

Me voilà rendue à la maison, pas tout à fait opérationnelle mais c'est encore les vacances jusqu'à lundi alors je vais m'enligner vers la douche, mettre le réveil à midi (recalage oblige), prendre bonne note de tous les messages auxquels il faudra vite répondre quand mes neurones seront dispos et hop, au dodo.

ps : BONNE ANNEE A TOI AUSSI !! (2008 on compte grave sur toi, hein t'as juste trop la pression) 

pps : Sinon, les vacances au Canada c'était trop top. Je raconte vite.

27/12/2007

Moi avant d'en revenir j'y vais



Et c'est maintenant.
Et je fais tout comme Droopy, tout est dedans (la joie, les vacances, les rebonds, tout quoi) A plus dans le bus.

28/11/2007

Londres, un week-end de novembre

528c1a76e3e657f69666f02af65c4081.jpg
"Encore Londres, pfff", si je t'entends râler...
 bea390ca1ab7d1a6e8df115b3ac0474a.jpg
Alors oui, c'est vrai je radote, mais bon, c'était quand même drôlement chouette, faire les touristes, essayer le 118 118 en version locale pour faire un test conso, déjeuner sur les conseils de Sandrine au Churchill Arms, un des plus vieux pubs de Londres dont la cour aménagée est un resto Thaï à ne pas manquer (attention c'est pas épicé pour les fillettes hein), arpenter les magasins, tester toutes les stations possibles pour rentrer à l'hôtel, presqu'atteindre l'orgasme en dînant chez Burger King, rrire ensemble du fake magique des fameux 60% off chez Gap (merci Raphaël).
 
5d90a14be3120bab761bfa3bb8ee4607.jpgMesurer du bout du pied l'étonnante fracture de Doris Salcedo au Tate Modern, découvrir bras-dessus bras-dessous cette nouvelle rive de la Tamise où il fait bon se balader (et où le metre carré doit valoir son pesant de lingots).
 
Traverser Londres en bus l'après-midi et cab le soir, un peu honteux d'être si prompts à s'endormir dans cette ville qu'on entendait réveiller par notre fougue légendaire (quoi je m'emballe? non je fais des figures de styles... un peu), grâce à mon zèle se lever à l'heure française et devancer le planning d'une grosse heure qu'on passera à regarder médusés une serveuse assez en forme.
 2fa1e472711ad99bdbc6095cfb99c025.jpg
Toujours super au taquet question planning (mea maxima culpa) débarquer sur Oxford Street une bonne heure avant l'ouverture des magasins intéressants et donc squatter un petit starbucks pour pas changer, et déjeuner sain chez Prêt à Manger (à dire avec l'accent des amis du faux David Blaine) et continuer la balade tranquilous vers Covent Garden... Et repasser par l'hôtel, et Saint Pancras et rentrer chacun en dedans, ayé la semaine est presque recommencée, et visser son casque d'Ipod et dormir cassés en 2 dans l'eurostar. Dis, tu m'en veux pas si je te dis que j'ai rien qu'envie d'y retourner et que même, je te raconterai... encore !
 
cf80a12a144852e6ed08070e58b5c22b.jpgAlors pour les photos de la fine équipe c'est par , vous reconnaîtrez par ordre d'apparition à l'écran : Miss Blablabla aka la main gagnante au Uno Barbie, Blü aka celui qui ne dormait pas dans le train, L-tz aka l'homme qui enlève ses lunettes dès qu'il voit sortir un appareil photo, Eric aka celui qui vérifia de près pour le batracien.
Un gros merci (et un bisou) à nos londoniens d'adoption : Raphaël et Sandrine qui nous ont super bien reçus. A bientôt !
2786465212fb6f7df1c815c869eeaa1b.jpg