Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tu vas prendre

  • Max Boublil, youtoyou & nous

    Puisqu'il était question de prendre cher. Puisque le jeune homme est drôle. Puisque nous ne sommes pas en reste et que me retrouver dans les locaux d'Universal avec Valéry Z. en vue ça m'a mis un coup de sang direct, on n'y est pas allé pas quatre chemins.

    Dans sa chanson, Max Boublil annonce la couleur : tu vas prendre.

    Du coup, paf, je m'approche, fend la masse des groupies blogueuses, l'appareil à la main et le sourire bien accroché, je plante mes yeux dans les siens et lui dit "Max, tu veux bien..." sur quoi, il s'approche le sourire ravageur et l'oeil qui frise prêt à faire une énième photo de fan de, quand je termine ma phrase laissée en suspens "...nous prendre en photo ?". Et de lui tendre l'appareil, en lui indiquant le gros bouton où officier, et d'aller rejoindre les 3 affreux (Eric, L-tz & Miss3B) en rang d'oignons pour la photo qui va bien.
    Celle où Max, il est derrière l'appareil de Miss3B. La classe. Et d'ailleurs, Max merci d'avoir joué le jeu, t'as un talent fou : on est beaux come des soleils sur cette photo. Et non j'ai pas une grande gueule je t'assure...

    4c53fedab61d1d98edbff36e84dcf206.jpg

    Bon et comme quand même on n'est pas chiens, on a chaleureusement accueilli Max pour une photo avec nous, comme ça il aura un souvenir, ça lui faisait tellement plaisir...

    744ae52da6571a5b21d20008666dcdc0.jpg

    Et oué.

    Evidemment, Naël avait prévu du champagne, des minute maid et des calembours... Romain Libeau était bien dans le thème de la soirée, il a pris cher ! Max ayant été inspiré par une souffleuse... heu avertie on dit ? Enfin ça vous verrez vite, Emilie m'a promis de rien couper au montage. Surprise.
    Si je tedis que Max boublil a dessiné un truc bizarre sur mon invit, que j'ai eu des sueurs froides rien que de croiser l'ancien boss, que certains nous étonneront toujours, qu'il y avait des macarons, qu'on a pensé très fort à Spike et à copine et que Mry avait piscine je crois que je n'oublie rien.

    Rien... que du très lourd, au resto d'en face le Panthéon, sur une bande son déplorable, massacrant toutes les chansons de Dora et d'Etienne Daho avec une histoire de bandeau et de t-shirt, une fourchette dropée et des entrecôtes XXL ou FHM je sais plus trop.