Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2009

Mes films de la rentrée 2009... et au-delà !

Je cite Buzz L'éclair mais je ne l'imite que pâlement... Des mois que je vais au cinéma, que je fais chauffer ma carte UGC à en devenir rose fluo de fidélité et pourtant, je ne te dis rien. Non, je ne t'ai rien dit des navets, des grands moments, de ce que j'ai vibré, pleuré, pesté, senti ma gorge se serrer. Et pourtant, je te jure qu'il y a des choses à dire.

Je vais donc essayer de rattrapper ce retard avec pas moins de 27 films, et j'ai dû en oublier, et je n'aurai sûrement pas la mémoire si fiable et fraîche que je le voudrais mais je vais tenter de te dire quelle pépite il ne faut pas rater, quel film tu pourras voir en DVD un dimanche etc.

Et puis, comme je ne serai pas là de la semaine, pas la peine de rechigner, genre "c'est super trop long comme post, personne n'en veut" parce que personne n'a dit que tu devais tout te taper d'un coup, hein, tu as la semaine pour le lire. Et puis je peux bien te le dire, je ne ferai pas d'interro écrite...

Dans les films qui suivent, tu trouveras du Woody, du Clint, de l'allemand, de l'anglais, de l'américo-français, du français, de l'argentin, Scarlett, Julia, Clive et tous les autres. Même le dernier Ken Loach, avec Eric Cantona, vu en avant-première grâce à  cet Eric -là (juste à temps pour qu'on puisse en parler au bar du Martinez à Cannes)
Enjoy !

Lire la suite

20/11/2008

Ca fait trop longtemps que je ne suis pas allée au ciné

Mais il me reste plein de films à débriefer alors voilà, comme d'hab en vrac les films UGC et moi ce qu'on a vécu ensemble il y a fort fort longtemps.

cinema-une-chanson-dans-la-tete-2550564_39.jpgUne chanson dans la tête ** J'aime beaucoup Patrick Chesnais depuis sa prestation dans La Belle Histoire (un de mes Lelouch cultes) et ce jour-là, j'avais envie de dépaysement, le Liban m'appelait donc! Un bon moment. Une histoire de départ improbable mais entraînante, un film parfait pour un dimanche après-midi paresseux près d'un feu de cheminée.

mari de trop.jpgUn mari de trop*** Avec Colin Firth, Uma Thurman et Jeffrey Dean Morgan (LE Denny Duquette au charme imparable) un trio drôle, un peu couru d'avance mais qui remplit bien son contrat de comédie romantique.

 

 

vie devant yeux.jpgLa vie devant ses yeux*** Ce film-là m'a bien plus tout le long, jusqu'à ce qu'il finisse et que je me dise soit j'ai raté un truc de fou, soit je vois pas le rapport et c'était pas top. Barbie et Benj' y sont allés avec pour mission de comprendre ce qui m'avait échappé, et grâce à eux j'ai enfin compris !! Du coup, même si j'étais pas super réveillée j'adore ! Y'a du rebondissement quoi...

lorna.jpgLe silence de Lorna Déjà je rentrais juste de vacances, ensuite ma soeur m'avait forçée et c'est pour lui faire plaisir que je me suis envoyé un film des frères Dardenne. Pfff et comment te dire... Au secours !! Je déteste, y'a pas d'autres mots, j'ai lutter pour pas m'endormir c'est tout ce dont je me souviens.

 

mama mia.jpgMama mia**** Ca c'est top. De la musique. Meryl Streep et des soupirants tous extras. Des jeunes gens plus beaux les uns que les autres, la lumière et les paysages de la Grèce, ce film c'est de la pêche à l'état brut. Tu ris, tu souris, tu danses sur ton siège, tu chantes, et tu applaudis encore 15 minutes après le générique de fin !! (véridique)

parlez moi.jpgParlez moi de la pluie** Un peu déçue. J'ai connu Bacri et Jaoui dans moins de facilité, moins d'aigreur un peu gratuite. Pascale Arbillot est lumineuse mais le film est long, triste et cynique alors... Quelques moments de grâce tout de même mais ce n'est pas leur meilleur. Loin s'en faut. Pourtant avec un titre chipé à Brassens... j'attendais mieux.

tre stres tres.jpgLa tres tres grande entreprise** Invitée à découvrir le film en présence de Pierre Jolivet, j'ai passé un bon moment même si les ficelles sont un peu grosses, les 4 acteurs phares marchent bien ensemble, et la mayonnaise prend. On rit avec eux, et un peu d'eux aussi parfois. Le sujet est lourd, et finalement assez peut traité, on se retrouve dans une comédie plus qu'autre chose... dommage ? Pierre Jolivet, en revanche fut passionnant et si je n'avais pas perdu l'intégralité de ce que j'ai filmé de nos échanges tu aurais pu juger toi-même (ahem).

La prochaine fois je te parlerai du dernier Woody Allen (caliente) et du reste...

11/08/2008

Point ciné du moment

Dernièrement, je suis allée me dépayser au cinéma. Allez je t'emmène, en route !

Image 1.pngBack Soon (pas d'étoile), ce film ne m'a pas plu du tout, montrant une Islande déjantée, désenchantée et aride. Si, comme moi t'as plutôt une envie de vacances en Isalnde au départ, ne va pas voir ce film, c'est l'antidote assuré !! Je n'ai donc pas passé un bon moment,  pas accroché avec l'histoire ou les acteurs et n'ai plus du tout envie d'aller en Islande

Image 1.pngLes 7 jours**** Ce film bouleversant nous entraîne en Israel, pendant la guerre, au coeur d'une famille qui pleure la perte de son fils/frère/mari, véritable pilier de la famille tombé trop tôt. Durant les 7 jours du deuil traditionnel (Shiva), la famille s'entasse et les rancoeurs renaissent, enflent, éclatent. Dans la maison du défunt, cette fratrie s'affronte sous le regard d'une mère qu'on ne sait pas comment qualifier. Vibrant, dur et parfois drôle, à ne pas rater !

Le dyptique de Wayne Wang que j'ai vu dans la foulée un dimanche aprem, nous offre deux portrait de jeunes femmes chinoises aux Etats-Unis, on peut les voir indépendamment l'un de l'autre et peu importe l'ordre si 'lon veut voir les deux. Cependant, je suis ravie de les avoir vu dans l'ordre suivant, j'ai bien aimé le 1er et vraiment aimé le second.

18959774_w434_h_q80.jpgLa princesse du Nebraska**, très esthétique, très coloré, l'histoire d'une jeune pékinoise débousollée, enceinte qui vient avorter aux Etats-Unis avant de retourner étudier au Nébraska. Ce film est beau, mais ne m'a pas touchée. Des cris, des larmes, des amours contrariées, mais comme de loin. Insolite : le portable de l'héroïne est véritablement un des protagonistes du film.

18959739_w434_h_q80.jpgUn millier d'années de bonnes prières***, très beau film, tout en pudeur, ces non-dits entre un père inquiet venu de Pékin voir sa fille, si loin de lui depuis qu'elle vit aux Etats-Unis.
Loin de lui autant que de la tradition qui lui est chère... Quelques scènes cultes du père allant à la rencontre des voisins de sa fille ! A noter aussi, une envie d'aller au Thaï qui me démange depuis, à les voir se cuisiner des petits plats bien appétissants...

18948378_w434_h_q80.jpgWall-e***, bon je partais déjà conquise, Pixar & Disney j'adore (Toy Story et Némo sont parmi mes films d'animation prefs) et je n'ai pas été déçue. Wall-e est un petit robot débrouillard super attachant qui nous met en orbite autour de la Terre ! Une fois de plus les génies de Pixar n'ont pas démérité, on voit littéralement battre le coeur de cet amas de ferraille, on partage ses rires, ses trouilles, on lit toutes sortes de sentiments dans ses yeux où raisonnablement on sait qu'il n'y a rien. Mais ça marche, ça marche super bien, le rire, les larmes tout y est. Un vrai bonheur, à ne pas louper ! je regrette juste d'avoir été privée de Presto (le court métrage habituel des studios pixar) qui avait l'air si bien (grrrr) merci UGC !!

18949328_w434_h_q80.jpgLe premier jour du reste de ta vie****, j'adore. Vraiment. Ca me touche. Fort.
J'ai souri, pleuré, ri franchement aussi, l'enfance résonne partout dans ce film où la BO est d'anthologie, où les acteurs sont bons, justes et beaux, tous les 5. Ce que j'ai aimé entre autre, c'est que Rémi Bezançon ne cède pas à la facilité, chaque personnage a ses faiblesses, ses moments où il est injuste et émouvant, humain quoi, avec tout ce que ça comporte de noir et de blanc. Eric en parle très bien, alors je te laisse le lire plutôt que d'en refaire une tonne sur le même mode.
Je suis allée le voir deux fois déjà et je sais d'avance que le DVD viendra bientôt occuper une place dans mon étagère. J'attends aussi impatiemment que la BO soit dispo sur Itunes... Evidemment, je te le conseille vivement.

03/03/2008

Comment me donner envie

... d'aller voir un film. C'est pas très compliqué, et ça vaut toutes les bandes-annonces. Comme quoi, la simplicité ça marche.

11/07/2007

The bubble et les autres

Ces dernières semaines, je n'avais plus trop de temps. Ni pour aller au ciné, ni pour partager mes lectures. Le temps, je ne l'ai toujours pas mais l'envie se fait pressante alors voilà un petit condensé de mon actu cinémato-livresque du moment...

5cb9c01b3d2ad03cc9c8df182bca088b.jpgThe Bubble

Un film qui remue beaucoup de choses. Déjà évidemment, c'est sur fond de conflit israelo-palestinien, ensuite politique mise à part il s'agit de jeunes gens presque comme les autres, des d'aujourd'hui qui se construisent une famille choisie, qui couchent avec les mauvaises personnes et luttent à reconnaître les bonnes, pour qui l'amitié compte vraiment. Un beau film, quoi. Prévoir quand même une larmichette. Petit bonus, la BO est pas mal du tout.

0ffcedb417f4116a62702cf585e769cb.jpgJe déteste les enfants des autres

Le titre est plein de promesses, le film ne les tient pas toutes. C'est drôle, on passe un bon moment, mais c'est assez vite cliché et on peut regretter un manque de profondeur, d'analyse.





03dc057322a52e1ba461592e6c7704e8.jpgOcean 13

Déçue.
Mais c'est agréable de retrouver toute la clique. On ne sort pas grandi, chamboulé, émerveillé ou ravi de cette séance ; juste on a l'impression d'avoir revu une bande de potes. Et comme il s'agit tout de même de Georges, Brad et les autres, on va pas cracher dessus, hein.

Voilà pour mon week-end très ciné. J'ai aussi loué "je vais bien ne t'en fais pas" adapté ddu roman d'Olivier Adam, pas mal du tout. Et l'erreur de casting, louée également, "2h37" film anglais sur l'adolescence, plutôt monstrueux et juste gratuit.

Pour le corner bouquin, je me mets d'accord avec moi-même et je partage ensuite !