Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

viva corsica

  • Je suis tombée amoureuse

    Je ne m'y attendais pas.
    Que pouvait-il y avoir de plus sur cette île juste un peu plus au Sud que mon Sud habituel ? J'ai la réponse aujourd'hui, tout, plein de petits riens qui changent tout plus exactement.

    Je partais en week-end avec 9 autres blogueurs, loin de Paris et de sa grisaille, loin du bureau et de ce poids sur les épaules. Déjà dans le train on dort un peu, on lit la presse people, on chante et ça sent les vacances. Puis l'embarquement sur le Méga Smeralda avec découverte des chambres et dégustation de fruits frais entre tee-shirts bleus Corsica Ferries.
    Un repas gargantuesque à bord, un boeuf improvisé autour du piano et d'une guitare, une lune énorme et orangée qui se rapproche très vite.
    Puis c'est le matin, le soleil éclatant, Bastia qui se dessine au loin lumineuse et colorée... et le temps file.

     

    eau.jpg

    Une eau turquoise et cristaline, une lumière radieuse, des gens adorables (tous les Jean et les aurtres) avec tous l'accent qui chante et roule les mots jusqu'à devenir une petite musique Corse vivante qui berce aussi un peu dans le bus. Deux jours qui en paraissent quatre tant ils sont plein d'émotions, de paysages sublimes, de moments carte postale, de rires, de photos...

     

    couchersoleil.jpg

    Ce n'est qu'en voyant la rade de Toulon le lundi matin que j'ai su que c'était trop tard. Je suis tombée en amour avec cette île si belle et si changeante, et je rêve d'y retourner vite.

     

    moi.jpg

    ps: je sais je tarde à te raconter bien, mais c'est encore tellement là que je n'arrive pas à trouver l'info qu'il te faut dans tout ce mélo, là, j'ai fait mon billet énamouré, la prochaine fois je pourrai vraiment te raconter ce qu'il ne faut pas rater du nord de la Corse.

    crédits photos : Yannick